0 3 minutes 11 mois

Bien que le maintien de Patrick Muyaya et Catherine Kathungu en tant que ministres respectifs de la Communication et des Médias et de la Culture, des Arts et du Patrimoine ne soit pas la seule décision clé prise par le président Felix Tshisekedi dans son remaniement ministériel, il s’agit d’une annonce importante qui mérite d’être saluée.

En tant que ministre de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya a une grande responsabilité pour faire en sorte que les citoyens congolais aient accès à une information de qualité, précise et impartiale. Il est important que les médias respectent tous les groupes et communautés dans le pays ainsi que le code de l’éthique journalistique. De plus, il doit continuer à promouvoir la liberté de presse et garantir que les journalistes soient témoins de la vérité, telle qu’elle est. Nous attendons que son Excellence le ministre Patrick Muyaya continue dans sa lignée et qu’il s’améliore de plus en plus sur le choix et la gestion des projets qui tombent sur sa table.

Catherine Kathungu en tant que ministre de la Culture, des Arts et du Patrimoine, a un rôle essentiel à jouer pour s’assurer que la richesse culturelle de la République Démocratique du Congo soit préservée et mise en valeur. La création de politique culturelle inclusive est l’une des missions de cette ministre, pour la rendre accessible à tous et pour que tous les vivants en RDC aient accès au patrimoine culturel du pays, la politique culturelle devrait être capable de montrer comment la culture crée des emplois, soutient le développement économique et améliore la cohésion et la compréhension sociale. En cela, nous espérons que son Excellence Mme Catherine Kathungu abordera la contribution des secteurs créatifs et culturels à l’économie nationale.

Les nominations du président Felix Tshisekedi, sur proposition du premier ministre Sama LUKONDE, montrent qu’il est déterminé à faire progresser notre pays dans une direction positive. Nous félicitons les nouveaux ministres, dont la liste intégrale sur ce lien, et leur souhaitons bonne chance pour leur travail à venir.

Loading