0 2 minutes 1 an

Le tweet du ministre Muyaya est clairement une source de fierté pour les cinéastes congolais et un événement historique pour le pays tout entier. Après des années de soutien insuffisant, de censure et de conflits politiques, le cinéma congolais montre enfin sa force avec l’entrée de « Augure » au festival de Cannes.

La sélection officielle du film « Augure » à un certain regard au festival de cannes reflète le talent et le travail acharné de toute l’équipe du film, ainsi que la qualité de la production cinématographique congolaise.

Son Excellence Monsieur le ministre Muyaya a raison de souligner l’importance de ce succès pour l’image de la RDC sur la scène internationale, mais il est également important de noter que d’autres initiatives politiques et sociales sont nécessaires pour permettre aux cinéastes congolais de continuer à créer et à présenter leurs œuvres.

Dans l’ensemble, cette entrée historique de la RDC à Cannes est une source de motivation pour les cinéastes congolais et une étape importante dans la reconnaissance de la culture cinématographique du pays. Il sied de noter qu’il y a eu d’autres réalisateurs avant Baloji dont les films ont été invités à Cannes tel que : Balufu, Hamadi, Mavakala, etc. pour ne citer que ceux-là

Nous espérons que cela ouvrira la voie à une reconnaissance plus large et à un soutien accru pour l’industrie cinématographique congolaise à l’avenir par les décideurs politiques du Pays.

Loading

Laissez-nous un commentaire sur le sujet...