Cinecongo
Éclaircissements sur les propos de Jean-Jacques N’sele

Jean-Jacques N’sele, secrétaire général honoraire de l’association des professionnels du 7e art, Apro7, revient pour donner des éclaircissements.

Après avoir annoncé sa démission dans un article paru sur cinecongo le 7 mars 2023, Jean-Jacques N’sele reproche au média d’avoir altéré ses propos.

Il dit nous citons :

Je n’ai pas parlé d’un problème de leadership, mais d’un problème d’engagement.

Le leadership émane de la tête, le mal’engagement dont je parle c’est celui qui manque à ceux qui acceptent de travailler dans les rôles actifs de l’association…

Jean-Jacques N’sele

Au regard de tout ça, cinecongo présente ses excuses, et réitère sa volonté d’être ce media qui accompagne le cinéma vers une visibilité accrue et totale.

Notons que Cinecongo a étroitement collaboré avec le comité sortant d’Apro7 et tient à en faire de même avec le nouveau comité que dirige à présent Michel Kabeya.

Loading

Le blog
Photo de famille des cinéastes à la sortie de l'assemblée générale
Apro7 a un nouveau Secrétaire Général

C’est lors de l’assemblée générale tenue le samedi 08 avril 2023 à Bandal que le choix de la majorité s’est porté sur le nouveau SG en remplacement de Jean-Jacques N’sele qui avait précédemment démissionné de cette fonction.

L’Association des professionnels du 7e art a, depuis le samedi 08 avril 2023 dernier, un nouveau Secrétaire Général en la personne de Michel KABEYA. L’assemblée générale, qui s’est vu se tenir pour résoudre rapidement le vide créé par la démission du précédent SG, a dû aussi, en outre, donner un mandat de 2 ans renouvelable une fois à M. Kabeya, mais à traiter également le cas de la sanction infligée à Attila Mpiana pour son manquement grave, selon le comité sortant, à la bonne marche de l’association APRO7.

Plus de peur que de mal, l’Assemblée générale qui a été président par Clarisse Muvuba, a remis les pendules à l’heure ainsi que l’Association sur le chemin de la progression et du développement du cinéma congolais.

Michel Kabeya, KBB pour les intimes, a défendu avec brio son programme pour les 2 ans avenir, et a aussi essuyé, sans gêne aucune, la séance des questions-réponses dans les cinéastes présents au rendez-vous.

Il faut aussi noter que grâce à Perrin Kam et à sa structure BAYENDE FILM, les cinéastes du monde entier ont pu suivre en direct sur la chaîne YouTube, l’assemblée générale qui a s’est conclu par l’élection de Michel Kabeya comme nouveau secrétaire général de l’Association des Professionnels du 7e art.

Loading

Le blog
Une sélection pour le film « Nguya » au 5e FIFCC

C’est en début de soirée que Richard Thumitho, coordonnateur du Festival International du Film Chrétien du Congo, annonce la liste des films sélectionnés pour le compte de la 5e édition du Festival FIFCC qui se déroulera du 02 au 09 avril 2023 à Kinshasa.

Lors de l’annonce, Richard Thumitho, réalisateur et producteur des films, mais aussi Président National de la Fédération Congolaise de Cinéma, Fecoci en sigle, en a profité pour féliciter tous ceux dont le film est en sélection officielle à ce 5e FIFCC et à confirmer le rendez-vous qui interviendra durant les vacances de Pâques.

Il est heureux de constater que dans la liste des films en compétition pour le 5e FIFCC, le film chrétien réalisé par Erick Kayembe, « NGUYA » y est repris. Ceci est non seulement un honneur pour lui, nous dit-il, mais une occasion de rendre hommage au talent de feu « Naomi Kipulu » actrice dans le film, mais qui nous a malheureusement quitté lors d’un accident déplorable.

Dans le lot, hormis le film « NGUYA« , nous pouvons lire les films : « MAGDALA » de réalisateur Jean-Jacques N’sele, « Le voyageur » de Jacques Yonga du Cameroun et tant d’autres.

Hâtes d’être du 02 au 09 avril 2023 pour vivre ce que sera l’ambiance chrétienne du Festival.

Félicitations donc aux films sélectionnés. Cliquez ici pour lire la sélection officielle du FIFCC

Loading

Le blog
Urgent : la démission du SG d’Apro7

C’est ce matin du 06 mars 2023 aux alentours de midi, que tombe l’annonce de la démission du Secrétaire général de l’association des professionnels du 7e art, Apro7 en sigle.

Jean-Jacques N’sele annonce sa démission de ses fonctions de Secrétaire général de l’association des professionnels du 7e art, Apro7 en sigle, ce matin lors d’un pli adressé au collège des fondateurs de ladite association.

Dans la correspondance, pas d’autres informations supplémentaires sur les raisons de la démission, juste un remerciement à tous ceux ou celles qui lui ont accordé des voix à l’élection de son second mandat à la tête d’Apro7.

En effet, après avoir accompli un premier mandat au sein de l’Apro7, un mandat sujet à plusieurs controverses, ça a été une surprise énorme pour tous de le voir être réélu avec une impressionnante victoire face à son unique adversaire Julio Lolo Bibas, qui du reste, grâce à la politique inclusive de Jean-Jacques N’sele s’est vu être attribué les fonctions de secrétaire général adjoint.

Apro7

C’est fini pour moi mon cher, d’autres peuvent faire mieux que moi, la place est à présent libre…

On a un problème de leadership. C’est tout ce que je peux dire.

Jean-Jacques N’sele

Ce sont les seuls et uniques mots que Jean-Jacques N’sele a eu a donné à notre rédaction après l’avoir contacté pour en savoir plus.

Toutes fois, après avoir lu et relu le statut de l’association des professionnels du 7e art, aucune disposition n’a été prise pour faire face à un cas de démission du secrétaire général et la procédure à suivre pour la mise en place d’un bureau suivant.

Place maintenant à plusieurs interprétations du statut par les membres cherchant à comprendre la meilleure procédure à adopter en accord avec les textes, et jusqu’à présent, le bureau exécutif n’a rédigé aucun communiqué officiel sur ce qui est en train de se produire et sur position officielle de l’association.

C’est donc un dossier à suivre…

Loading

Le blog