Soirée Goza : l’univers de la science fiction dans le cinéma congolais

La soirée Goza est maintenant ancrée dans l’histoire comme un événement réunissant les geek et les amoureux du septième art autour d’un thème bien précis. Pour cette édition du Dimanche 22 juillet 2018 à l’espace K-Charisme sur la 1ere rue limete, le thème était : La science fiction dans le cinéma congolais.

Devant une centaine des invités, à tour de rôle, Yohane Dean Lengol, l’un des organisateurs, Eddy Edge Gonza, Emmanuel Lupia et Ken Nsiona ont défini les termes tels que : science fiction, effets spéciaux, etc., et ont jetés les bases d’un débat houleux sur : l’existence d’un cinéma science fiction au Congo et sur le fait de se lancer dans ce genre là au Congo.

Pour Jimmy Tissanabo, l’un des participants à la soirée et cadreur dans le film Makil’a, film qui vient tout juste de recevoir l’écran d’or à Yaoundé, le Congo n’est pas encore prêt, ni matériellement ou technologiquement capable de se lancer dans la science fiction.

Pour Emmanuel Lupia, Producteur de Makil’a, Edge Gonza et Ken Nsiona, cela n’est que question du temps – D’ici 7 ans peut-être, pour que la RD Congo soit à même de voir naitre une génération des réalisateurs de films de science fiction.

Patrick Ken Kalala, prenant le micro, toujours au moment des questions réponses, émet le besoin, envers ceux qui maîtrise l’outil numérique pour les effets spéciaux et autres techniques nécessaires à la réalisation d’un film de science-fiction, de se constituer en corporation et de se mettre à disposition pour des éventuelles collaborations avec des réalisateurs tels que lui-même.

Toutes fois, le débat est resté ouvert et probablement, selon les organisateurs Yohane Dean Lengol et Diane Bajika, la séance prochaine pourrait être déterminante.

On a hâte d’y être.

Facebook Comments

Laisser un commentaire