Fickin : La cérémonie d’ouverture du festival à la halle de la Gombe

Ça y est.
Le go est donné.
La 4e édition du festival est bel et bien commencé.

Le public présent lors de la cérémonie d’ouverture de Fickin

 

Hier, 09 Novembre 2017 à 20h, tout juste après une belle pluie de Kinshasa et le concert de Maxel Muya, Tshoper Kabambi prend le micro que lui cède bien volontiers le directeur de la Halle de la Gombe, pour son mot d’ouverture.

Un moment émouvant, d’autant plus qu’avant sa prise de parole, Paxy, sa fille, criera à la surprise général de tout le public venu en masse pour cette séance d’ouverture : « Papa ».

3 films ont été à l’honneur pour ce go du festival :

  • « Wallay » d’Azim Moollan
  • « La loi du déshonneur » de Francisco Yvan Luzemo
  • « Une lettre à Paxy » de Tshoper Kabambi

Il faut aussi préciser que St Bernard, une école situé sur poids lourd 17e rue Limete dans le quartier Ndanu avait aussi accueilli une séance des projection des films, court-métrage pour la plus part, sauf « EBI les otages des lacs » de Prince Gaston Edoreh du Togo, qui lui est un long-métrage.

Pour cette deuxième journée, c’est le centre de langue « American Language Institute » qui ouvrira aussi les hostilités avec une série des projections des films à 10h et une autre à 18h, séance dans laquelle nous vous recommandons très particulièrement « Molato/Fashion », Un court-métrage signé Kafhaffi Mbuyamba.

Le festival international de cinéma de Kinshasa, c’est du 09 au 11 Novembre 2017.
Soyez les bienvenues.

Facebook Comments

Laisser un commentaire