Abraham Mohindo : L’état doit financer le cinéma au Congo

La problématique du financement des films à Goma…  Mohindo Abraham se transforme en porte parole des cinéastes et remporte un engagement du ministère provincial en charge de la culture.

Mohindo Abraham est allé au devant du ministre provincial en charge de culture et art pour lui parler de la problématique de financement des films dans le Kivu, plus particulièrement dans la ville de Goma.
Étant convaincu par les propos du réalisateur et producteur des films à succès tels que « Scénario », « Ennemi du temps », le ministre promet de disposer d’un cachet pour les productions de films dans sa province.

Nous espérons profondément que ces paroles ne resterons pas vaines.

Il faut encore noté qu’Abraham Mohindo,  vient à peine de représenter la RDC à une table ronde sur l’industrie cinématographique au Cameroun,  et très prochainement,  il reprendra le vol pour brandir le drapeau de la RD Congo au Nigéria  dans une assemblée des cinéastes,  dans laquelle il parlera de la production cinématographique en RDC

Facebook Comments

Laisser un commentaire